Face au COVID-19, la cour d’appel de Rouen ouvre les portes du centre de rétention de Oissel – LE POULPE

Face au COVID-19, la cour d’appel de Rouen ouvre les portes du centre de rétention de Oissel

Les magistrats estiment que les conditions d'accueil ne permettent pas de se prémunir d'une contamination des personnes retenues. Ils critiquent aussi la volonté de l'Etat de renvoyer dans leur pays les étrangers sans titre de séjour, alors que partout en Europe les frontières se ferment.

Par Manuel SANSON | 20 Mar 2020

1+
recommander

Ce n’est pas de sa compétence habituelle. Mais la situation, estime la cour d’appel de Rouen, est suffisamment grave pour qu’elle s’intéresse aux conditions d’accueil au centre de rétention de Oissel, en pleine crise du coronavirus. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

1+