Une filiale du groupe Merck condamnée pour discrimination syndicale en Normandie – LE POULPE

Une filiale du groupe Merck condamnée pour discrimination syndicale en Normandie

L'émanation française de la multinationale pharmaceutique allemande a été condamnée par la cour d'appel de Rouen pour discrimination syndicale à l'endroit d'un attaché hospitalier.

Par Manuel SANSON | 09 Mar 2021

0
recommander

Chez Merck, le syndicalisme, apparemment, dérange. Au point de violer les lois du travail. La société Merck Serono, filiale française de la  multinationale allemande pharmaceutique et chimique Merck KGaA, vient d’être condamnée par la cour d’appel de Rouen pour des faits de discrimination syndicale commis à l’endroit d’un attaché hospitalier au sein du réseau oncologie de l’entreprise.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

0