Submersion marine : quel plan pour éviter que Le Havre ne coule ? – LE POULPE

Submersion marine : quel plan pour éviter que Le Havre ne coule ?

Avec des dizaines de milliers d'habitants et d'emplois concernés par la submersion marine, un port qui s'est unifié avec ceux de Rouen et de Paris, et 17 sites Seveso classés très dangereux, l'agglomération du Havre constitue un enjeu national dans l'adaptation à la montée des eaux. Mais en prenant en compte une hausse du niveau de la mer de 60 cm en 2100, son futur Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) n’apparaît pas au niveau du danger réel.

Par Vincent Rondreux | 11 Oct 2021

Prescrit par le préfet de Seine-Maritime en 2015 pour faire face à l’élévation du niveau de la mer à l’horizon 2100, le Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de l’agglomération du Havre, actuellement prévu pour être adopté l’année prochaine et s’imposer aux Plans locaux d’urbanisme (PLU), prend-il déjà l’eau ?

A l’aune de l’étude du « Porter à connaissance » de ce PPRL, publié cet été sur le site de la préfecture de Seine-Maritime – un document transmis par l’Etat aux collectivités et qui fournit des cartes d’aléas ainsi que des préconisations à prendre en compte dès maintenant pour l’instruction des permis de construire -, la question se pose. En mars dernier, Le Poulpe s’était déjà plongé longuement dans le dossier.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €