Sans faire l’unanimité dans la galaxie écolo, Jean-Michel Bérégovoy (EELV) mise sur son aura et une poussée verte – LE POULPE

Sans faire l’unanimité dans la galaxie écolo, Jean-Michel Bérégovoy (EELV) mise sur son aura et une poussée verte

Longtemps dans la roue d’un PS tout puissant, étouffés par la fabiusie, les écologistes rouennais se rêvent calife à la place du calife, portés par de bons sondages et les suites de la catastrophe survenue au sein de l'usine chimique Lubrizol. Réputé tacticien, fort en gueule, leur chef de file, Jean-Michel Bérégovoy, neveu de l'ancien Premier ministre, n'a pas non plus partie gagnée.

Par Gilles TRIOLIER | 13 Mar 2020

3+

Las, Jean-Michel Bérégovoy n’aurait pas eu une envie débordante de se lancer à l’assaut de la mairie de Rouen. Ce fondu de hard rock, plutôt anglais et fin seventies, se serait mieux vu en bermuda à écouter Iron Maiden en concert au Hellfest. Pour connaître l’animal politique qu’est l’adjoint au maire Europe Ecologie – Les Verts d’Yvon Robert (PS), neveu de l’ancien Premier ministre Pierre Bérégovoy, beaucoup en doutaient et les mauvaises langues sifflaient : « Il aime trop le pouvoir. La politique, c’est sa vie. »

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

3+