Romain Bail, l’incorrigible élu calvadosien – LE POULPE

Romain Bail, l’incorrigible élu calvadosien

Le maire LR de Ouistreham, port normand de transit pour les migrants, brigue un second mandat, malgré les poursuites judiciaires dont il fait l’objet, encore une fois cette semaine. Rien ne semble arrêter le jeune élu, qui déconcerte autant qu’il agace.

Par marylene carre | 12 Juin 2019

1+

Le 6 juin 2019, Emmanuel Macron préside à Colleville-Montgomery (Calvados) la cérémonie nationale en l’honneur des soldats débarqués en 1944 sur les plages de Normandie. Quid de l’invitation envoyée par le maire de la commune voisine, Romain Bail, 34 ans, qui inaugure, de son côté et sans chef d’Etat, une stèle en mémoire du… 70e anniversaire. Le temps passe vite : il y a cinq ans, Ouistreham recevait en effet dix-neuf chefs d’Etat et de gouvernement sous les projecteurs du monde entier. Élu un mois plus tôt, Romain Bail était aux anges. Il rêvait d’inviter Sarkozy à dîner et de faire un selfie avec Obama. En jeune homme pressé, il avait oublié qu’il s’était engagé, lors de sa campagne, à laisser la présidence des commémorations au maire sortant.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte
  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance
Abonnez-vous à partir de 3 €