Reprise du FCR : Charles Maarek, l’épouvantail absolu – LE POULPE

Reprise du FCR : Charles Maarek, l’épouvantail absolu

L’actuel directeur général du club de football rouennais est sur la voie royale pour devenir actionnaire majoritaire. Mais il cristallise sur son nom un flot de critiques autour de sa gestion du club, où Le Poulpe a fourré ses tentacules, sans compter sa sulfureuse réputation dans le monde des affaires. En coulisses, l’opposition s’organise pour empêcher le marchand de biens rouennais de concrétiser son rêve. Et le nom de Didier Poulmaire, avocat médiatique dans l'univers du football, d'arriver sur le tapis. 

Par Manuel SANSON | 07 Avr 2021

+5
recommander

La dernière marche est souvent la plus dure. Charles Maarek, deuxième actionnaire et directeur général du Football club de Rouen (FCR), le sait mieux que quiconque. Le chemin vers une prise de contrôle majoritaire, son rêve de toujours, apparaît aujourd’hui parsemé d’embûches. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

+5