Remade : le rapport qui charge les dirigeants de l’ex-pépite normande de la french tech – LE POULPE

Remade : le rapport qui charge les dirigeants de l’ex-pépite normande de la french tech

À la demande du comité social et économique de Remade, entreprise de reconditionnement de smartphones en redressement judiciaire depuis le 30 septembre, le cabinet d'expertise Syndex a radiographié la situation de l'entreprise située dans la Manche. Le Poulpe a consulté ce document qui met en relief un chiffre d'affaires artificiellement gonflé, des plus-values importantes pour les actionnaires et des dépenses personnelles des dirigeants sans rapport avec la taille de Remade.

Par Jean Pierre Beuve | 25 Nov 2019

1+

Remade, la pépite normande de la tech française ! A 20 minutes du Mont-Saint-Michel, à Poilley, l’entreprise reconditionne depuis 2013 des smartphones. Revendiquant une véritable success story, Remade allait devenir le troisième constructeur mondial de smartphones. Patatras, le 30 septembre, le tribunal de commerce de Rouen place en redressement judiciaire Remade (375 salariés) Remade group (holding), Remade kits (logistique), Remade academy (formation), deux filiales à Toulouse et Trégueux (Côtes-d’Armor) et Mobiltron (transport) dont la société holding est basée à Hong-Kong.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte
  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance
Abonnez-vous à partir de 3 €