Région Normandie : micmac autour des FRAC – LE POULPE

Région Normandie : micmac autour des FRAC

La décision d’installer le siège du futur FRAC Normandie à Rouen plutôt qu’à Caen ravive la querelle de clochers entre les deux cités normandes. Les défenseurs de Caen voient dans ce choix la main de Catherine Morin-Desailly, l’influente sénatrice de Seine-Maritime en matière culturelle. Ils espèrent encore pouvoir inverser la tendance.

Par Manuel SANSON | 09 Juil 2019

1+
recommander

La fusion des deux fonds régionaux d’art contemporain (FRAC) devait être entérinée le 4 juillet, lors de la dernière commission permanente régionale organisée avant la trêve estivale. Il n’en a rien été. Au dernier moment, la délibération a été retirée de l’ordre du jour. Et le dossier de revenir en septembre.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte
  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance
Abonnez-vous à partir de 3 €