(2/2) Quand un haut cadre de Lubrizol demande à enterrer une étude accablante… – LE POULPE

(2/2) Quand un haut cadre de Lubrizol demande à enterrer une étude accablante…

2/2. Il y a dix ans de cela, en 2010, et l'étude concernait la sous-traitance industrielle en Normandie.

Par Manuel SANSON | 18 Mai 2020

1+

Année 2010, les principaux industriels hauts-normands dont Lubrizol, réunis au sein du club de la maintenance industrielle, confient à Elevaction, un cabinet extérieur spécialisé dans la sécurité des sites à risques, une étude afin de mesurer le niveau de compétence des salariés sous-traitants intervenant dans les usines Seveso. Il s’agit d’éclairer les grands donneurs d’ordre de la région sur l’état de connaissance en sécurité industrielle de milliers d’employés qui travaillent au quotidien chez eux.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

1+