Philippe Duron, le monsieur transports normand : « Il faut trouver 500 millions d’euros par an de plus. La ministre me dit qu’on va y arriver » – LE POULPE

Philippe Duron, le monsieur transports normand : « Il faut trouver 500 millions d’euros par an de plus. La ministre me dit qu’on va y arriver »

Pour en savoir davantage sur ce que mijote le gouvernement en matière de transports, Le Poulpe a interrogé le normand Philippe Duron dont les travaux, à la tête du Conseil d'orientation des infrastructures, ont inspiré le projet de loi sur les mobilités, présenté en deuxième lecture à l'Assemblée nationale en septembre. Et l'ex-maire PS de Caen n'a pas évoqué que ces questions...

Par LePoulpe | 25 Août 2019

1+

À 72 ans, s’il est toujours conseiller communautaire et municipal à Caen, Philippe Duron s’est rangé des suffrages. Mais le socialiste calvadosien, qui fut président du conseil régional de Basse-Normandie (2004-2008), maire de Caen et président de l’agglomération caennaise (2008-2014), ou encore député du Calvados (1997-2002/2007-2017), n’a pas quitté le terrain politique : il a été choisi par le gouvernement Macron pour présider le Conseil d’orientations des infrastructures (COI), intitulé « Mobilités du quotidien : répondre aux urgences et préparer l’avenir ». Pour ses compétences en matière de transports, le Normand avait déjà été nommé à la tête de la commission Mobilité 21, en 2012.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte
  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance
Abonnez-vous à partir de 3 €