Opéra de Rouen et licenciement de son ex-violon solo : en référé, la cour d’appel de Rouen se tient au milieu du gué – LE POULPE

Opéra de Rouen et licenciement de son ex-violon solo : en référé, la cour d’appel de Rouen se tient au milieu du gué

Nouvel épisode dans la guérilla judiciaire qui oppose Jane Peters-Carver, ancienne première violon solo de l'opéra de Rouen et la direction de l'établissement culturel. La cour d'appel de Rouen n'est pas allée aussi loin que les juges de première instance. Le dossier revient prochainement devant le conseil de prud'hommes de Rouen pour un examen au fond.

Par Manuel SANSON | 03 Mar 2022

recommander

Un partout, la balle au centre. Ainsi peut se résumer la récente décision de la cour d’appel de Rouen dans la guérilla judiciaire, déjà documentée par Le Poulpe, qui oppose la direction de l’opéra de Rouen à son ancienne violoniste star, l’australienne Jane Peters-Carvers. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €