Malgré de réelles chances de l’emporter, comment la gauche havraise se tire une balle dans le pied – LE POULPE

Malgré de réelles chances de l’emporter, comment la gauche havraise se tire une balle dans le pied

Au Havre, PCF et EELV ne feront sûrement pas liste commune au second tour des municipales, quelle qu'en soit la date. La raison majeure est d'ordre religieux. De quoi faire les affaires du Premier ministre.

Par GILLES TRIOLIER ET MANUEL SANSON | 17 Mar 2020

1+

Dimanche soir, outre les 43,60% du Premier ministre Edouard Philippe, deux chiffres ont sauté aux yeux à la lecture des résultats du premier tour des municipales au Havre. Le bon score du candidat communiste Jean-Paul Lecoq (35,88%) et l’échec de la liste EELV-PS emmenée par l’écologiste Alexis Deck (8,28%). 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

1+