L’organisme HLM Quevilly Habitat : le dernier vestige du système Fabius bouge encore près de Rouen – LE POULPE

L’organisme HLM Quevilly Habitat : le dernier vestige du système Fabius bouge encore près de Rouen

L’organisme de contrôle national, en charge de la surveillance des bailleurs sociaux, a pondu un rapport sur la gestion de Quevilly Habitat. L’occasion pour Le Poulpe de se plonger dans les arcanes d’une entreprise, très politique, et pas toujours dans les clous de la réglementation. Longtemps pilier du système Fabius en Seine-Maritime, la société HLM, dirigée d’une main de fer par Laurent Bonnaterre, ancien lieutenant de l'ex-Premier ministre, tente aujourd’hui de se projeter vers l’avenir.

Par Manuel SANSON | 05 Juin 2019

9+
recommander
De gauche à droite, Nicolas Rouly, adjoint au maire du Grand-Quevilly, Laurent Bonnaterre, directeur général de Quevilly Habitat, Roland Marut, le président, et Marc Massion, le maire PS de la commune

Une belle carte postale… Lorsque l’on surfe sur le Net à la recherche de renseignements sur Quevilly Habitat, l’omniprésent bailleur social de Grand-Quevilly, les mentions, élogieuses, sont nombreuses. Ici, l’entreprise a déployé, avec succès, le prélèvement à la source. Là, la société se dresse contre le réchauffement climatique en fournissant des vélos électriques à ses cinq agences. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte
  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance
Abonnez-vous à partir de 3 €