La Métropole de Rouen pointée du doigt pour des défaillances après le suicide d’un agent – LE POULPE

La Métropole de Rouen pointée du doigt pour des défaillances après le suicide d’un agent

Un agent du service de la régie de l'eau s'est donné la mort l'été dernier. Des documents et des témoignages récoltés par Le Poulpe laissent apparaître que l'encadrement métropolitain n'a pas suffisamment pris la mesure de la gravité de la situation, entre conflits violents et accusations de harcèlement moral intervenus en amont du suicide. Le tout au sein d'un service de l'eau en grande difficulté depuis plusieurs années.

Par Manuel SANSON | 15 Déc 2021

recommander

Le drame est survenu au coeur de l’été 2021. Gilbert L., employé au service assainissement de la Métropole Rouen Normandie, se donne la mort à son domicile, à la veille de son départ en vacances. La terrible nouvelle du  suicide de ce chef d’équipe, âgé de 57 ans et père de deux grandes filles, se répand comme une traînée de poudre dans les couloirs de la collectivité. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €