La manoeuvre (avortée) de Ferrero pour faciliter son implantation dans l’Eure – LE POULPE

La manoeuvre (avortée) de Ferrero pour faciliter son implantation dans l’Eure

En toute discrétion, le groupe italien a tenté, contre espèces sonnantes et trébuchantes, d'obtenir le retrait d'un recours en justice contre l'implantation à venir d'une gigantesque plate-forme logistique à Criquebeuf-sur-Seine. L'opération a finalement échoué. Mais l'affaire a semé la zizanie au sein de la mouvance écologiste normande.

Par Manuel SANSON | 03 Nov 2020

0
recommander

La manoeuvre aura finalement échoué. Mais la multinationale Ferrero n’a pas ménagé ses efforts. Désireuse de s’établir à Criquebeuf-sur-Seine, dans l’Eure, l’entreprise, qui prévoit d’injecter 30 millions d’euros sur ce nouveau site, a travaillé, en coulisses, pour obtenir le retrait d’un recours en justice, porté par France nature environnement (FNE) Normandie et la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Normandie, qui vise à faire annuler les autorisations préfectorales nécessaires au démarrage du chantier. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

0