La justice recadre la préfecture du Calvados, coupable d’avoir mis un Soudanais en danger – LE POULPE

La justice recadre la préfecture du Calvados, coupable d’avoir mis un Soudanais en danger

La Cour nationale du droit d’asile a récemment accordé le statut de réfugié à un jeune exilé du Darfour qui avait été ciblé, l’été dernier, par un communiqué de la préfecture du Calvados. Une publication « illégale », tranchent les juges. Retour sur un « dérapage ».

Par remi yang (mediapart) | 04 Juil 2022

recommander

Maintenant qu’il a obtenu son statut de réfugié, Idriss* se sent libre de dénoncer ce qu’il a subi. Et ce Soudanais en a gros sur le cœur, s’agissant du préfet. « Il a parlé de moi sans connaître ma vie, les problèmes au Darfour, et tout ce que j’ai enduré en Libye et à Malte pour venir jusqu’ici », confie-t-il. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €