Intérim chez Renault Sandouville : le procès-verbal qui accuse – LE POULPE

Intérim chez Renault Sandouville : le procès-verbal qui accuse

Si l'usine Renault Sandouville, fermée temporairement par la justice, a rouvert, le site reste visé par une enquête sur de supposées pratiques illégales en matière de recours à l'intérim. Le Poulpe a pu consulter le document officiel de l'administration qui a déclenché les investigations du parquet du Havre.

Par Manuel SANSON | 29 Mai 2020

1+
recommander

C’est l’affaire dans l’affaire. Au beau milieu de la tempête médiatique liée à la fermeture temporaire de l’usine Renault Sandouville pour raisons sanitaires, un autre dossier a refait surface. Celui d’une enquête pénale préliminaire, ouverte en 2017 par le parquet du Havre, pour des suspicions de recours abusif à l’intérim de la part de la marque au losange. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

1+