Incendie Lubrizol : pour les collectivités, attaquer ou s’arranger – LE POULPE

Incendie Lubrizol : pour les collectivités, attaquer ou s’arranger

Les collectivités normandes et leurs exécutifs n’adoptent pas les mêmes stratégies pour obtenir réparation de leurs préjudices à la suite de l’incendie survenu chez Lubrizol. A gauche, c’est la logique judiciaire qui prévaut. A droite, il s’agit de négocier à l’amiable. Une démarche qui interroge, en particulier du côté du Département de Seine-Maritime.

Par simon hauville | 24 Fév 2021

Pour obtenir réparation de leur préjudice après l’incendie de Lubrizol, les collectivités locales avaient deux options : se lancer dans une bataille juridique ou convenir d’un processus d’indemnisation à l’amiable. Un an et demi après la catastrophe, elles se sont positionnées, mais peinent parfois à l’assumer. Le Poulpe fait le point.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €