Incendie de Rouen : Lubrizol, une usine toxique et opaque – LE POULPE

Incendie de Rouen : Lubrizol, une usine toxique et opaque

L’usine d’huiles et de solvants, qui a brûlé à Rouen le 26 septembre, contient des produits « très dangereux pour l’environnement », « irritants » et « nocifs », selon des rapports de l’inspection des installations classées consultés par Mediapart. En 2016, elle mettait en garde contre les risques de « formation de substances toxiques » en cas d’incendie.

Par JADE LINDGAARD (MEDIAPART) | 01 Oct 2019

4+

Quels produits ont brûlé ? Quelles substances ont été rejetées dans l’air ? Où sont-elles retombées ? Cinq jours après un gigantesque incendie dans l’usine Lubrizol de Rouen, beaucoup de questions restent sans réponse.

Manifestation à l’appel de multiples organisations mardi 1er octobre pour « la vérité sur l’incendie », rassemblement tendu la veille de près de 500 personnes, infox en tous genres et angoisse d’agriculteur·ice·s , d’enseignant·e·s, de parents et de pompiers : l’absence de réponse aux questions simples et essentielles des habitant·e·s de Rouen et de ses environs nourrit une angoisse palpable, qui ressemble chez certain·e·s à une forme de panique.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte
  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance
Abonnez-vous à partir de 3 €