Edouard Philippe, le fantôme havrais – LE POULPE

Edouard Philippe, le fantôme havrais

En juillet dernier, Edouard Philippe regagnait l’hôtel de ville du Havre avec beaucoup de promesses dans sa besace. Mais, au vu de cette première petite année de mandat, le bilan local de l’ancien premier ministre, qui s’est fait très discret, apparaît plutôt mince. Ne s’agirait-il pour lui que d’un marchepied vers un nouveau destin national...

Par ANNE-LAURE PINEAU | 19 Mai 2021

+3

Le printemps est arrivé tôt cette année sur les galets de la plage du Havre. La “Frite à Victor” sert ses cornets croustillants aux mères de familles et leur progéniture. Un peu plus loin, à l’embouchure du bassin de la Manche, c’est un autre ballet qui a commencé au début du mois de février : l’aménagement du dernier tronçon du quai Southampton.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

+3