Dreal Normandie : entre «diminution des effectifs» et «perte de sens» – LE POULPE

Dreal Normandie : entre «diminution des effectifs» et «perte de sens»

Le Poulpe a pu consulter un document interne à la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) de Normandie. Il met en lumière les difficultés rencontrées par le service en charge, notamment, du contrôle des sites industriels, entre baisse des moyens, évolution des missions et risques psychosociaux.

Par Manuel SANSON | 21 Oct 2021

recommander

Alors que le débat fait rage entre syndicats de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) et la préfecture sur les moyens humains affectés au contrôle des sites industriels dangereux en Normandie, Le Poulpe a remonté des profondeurs une note interne de la Dreal Normandie, datée du 19 mai dernier. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €