Deux ans avant l’accident, quand Lubrizol testait ses réactions face au déclenchement d’un incendie… – LE POULPE

Deux ans avant l’accident, quand Lubrizol testait ses réactions face au déclenchement d’un incendie…

INFO LE POULPE I A l'époque, Lubrizol s'entraînait à réagir face au déclenchement d'un incendie sur son site rouennais. Si l'entreprise s'en était plutôt bien sorti en matière de gestion du sinistre, sa communication et la prise en compte de son environnement extérieur n'étaient pas, déjà à l'époque, parfaites...

Par Manuel SANSON | 17 Jan 2020

1+
recommander

Presque deux ans jour pour jour avant le terrible incendie qui a ravagé l’usine Lubrizol à Rouen, l’entreprise a joué le scénario d’un incendie se déclenchant sur son site rouennais. A l’époque, le sinistre factice testé se révèle moins grave que ce qu’il s’est passé réellement le jeudi 26 septembre. Il entraîne l’activation du POI, plan d’organisation interne, sous responsabilité de la société quand la vraie catastrophe a conduit à la mise en oeuvre du plan particulier d’intervention sous la houlette de la préfecture. Cela étant, cet exercice grandeur nature éclaire la manière dont l’entreprise gère, plus ou moins bien, une crise. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte
  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance
Abonnez-vous à partir de 3 €

1+