Des livreurs sans papiers accusent Amazon d’avoir fermé les yeux sur leur situation – LE POULPE

Des livreurs sans papiers accusent Amazon d’avoir fermé les yeux sur leur situation

Employés à Rouen d’octobre 2021 à février 2022, sept travailleurs venus d’Afrique reprochent au géant du numérique d’avoir laissé une entreprise sous-traitante abuser de leur situation, les faisant travailler intensément sans les défrayer de ce qui leur était dû.

Par dan israël (mediapart) | 24 Mai 2022

recommander

Ils ont beau être seulement sept à mener bataille, leur situation en dit beaucoup sur les réalités du secteur de la livraison. Et sur les conditions de travail de celles et ceux qui gravitent autour du géant Amazon. Sept anciens livreurs sans papiers, ayant travaillé à Rouen (Seine-Maritime) d’octobre 2021 à février 2022 pour une entreprise sous-traitante d’Amazon, dénoncent la manière dont ils ont été traités et réclament que leurs droits soient respectés. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €