Au département de l’Eure, des réorganisations internes en accusation après le suicide d’une agent – LE POULPE

Au département de l’Eure, des réorganisations internes en accusation après le suicide d’une agent

Réélu président du Département de l'Eure, Sébastien Lecornu doit déjà se confronter à un dossier sensible : le patron local de la droite fait face à la gronde qui monte en interne après le récent suicide d'une agent de la collectivité. Syndicalistes et élus pointent du doigt des réorganisations menées à la hussarde et de "la maltraitance". Une enquête a été déclenchée au sein du CHSCT de la collectivité.

Par emmanuelle serrano | 09 Juil 2021

recommander

Mardi 8 juin, une minute de silence a été observée à midi, jour de l’inhumation de Mme X, agent au sein du conseil départemental depuis 1986, qui s’est pendue à son domicile le lundi 31 mai. Un hommage accompagné de quelques mots de la part de David Mercier, directeur général des services (DGS). 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €