Après l’accident chez Lubrizol, malgré le discours des autorités, les finances publiques mises à contribution – LE POULPE

Après l’accident chez Lubrizol, malgré le discours des autorités, les finances publiques mises à contribution

Contrairement aux engagements du gouvernement, les préjudices liés à la catastrophe industrielle, survenue chez Lubrizol et Normandie Logistique, coûteront de l'argent à l'Etat. Via un dégrèvement d'impôt, le ministère de l'action et des comptes publics accorde des rabais sur une taxe à payer par les propriétaires de terrains agricoles survolés par le panache de fumée.

Par LePoulpe | 24 Jan 2020

1+
recommander

Commission du développement durable de l’assemblée nationale, le 2 octobre dernier. Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, répond aux questions des députés après la catastrophe industrielle survenue sur le site de l’usine Lubrizol à Rouen.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

1+