Aire de grand passage pour les gens du voyage : le préfet met la Métropole de Rouen à l’amende – LE POULPE

Aire de grand passage pour les gens du voyage : le préfet met la Métropole de Rouen à l’amende

Echaudée par l'inertie de la Métropole et de ses communes membres, la préfecture de Seine-Maritime se sert dans les caisses de la Métropole en prévoyant, si rien n'est fait d'ici six mois, de mener elle-même les travaux pour la création d'une aire de grand passage à destination des gens du voyage. Dans ce cas de figure, la préfecture aurait à choisir elle-même le terrain. Le Poulpe est en mesure de vous révéler son choix prioritaire.

Par Manuel SANSON | 24 Oct 2019

0
recommander

Cette fois-ci, ça ne rigole plus du côté de la préfecture. Pierre-André Durand, premier représentant de l’Etat en Seine-Maritime, passe à la vitesse supérieure sur un sujet sensible à l’échelle de la Métropole, en l’occurrence les gens du voyage et la construction d’une aire de grand passage destinée à les accueillir lors de grandes transhumances occasionnelles. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte
  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance
Abonnez-vous à partir de 3 €