1/3 Abattoirs publics dans la Manche : récit d’un fiasco annoncé – LE POULPE

1/3 Abattoirs publics dans la Manche : récit d’un fiasco annoncé

Aujourd'hui, pour faire abattre des bovins dans la Manche, il ne reste plus qu'un abattoir privé, propriété d'un grand groupe. Ovins et porcs sont, eux, expédiés à des centaines de kilomètres. Comment et pourquoi la Manche, terre d’élevage, a laissé s’effondrer sa filière publique d’abattage : premier épisode de notre enquête en trois volets.

Par yves deloison | 22 Juil 2021

Dans la Manche, terre d’élevage et premier département producteur bovin de France, 2020 a vu sa filière publique d’abattage s’effondrer. L’abattoir de Cherbourg a fermé ses portes en mars. En pleine épidémie de covid-19, la nouvelle est passée inaperçue. Fin décembre dernier, décision identique pour celui de Grandparigny, situé à proximité de Saint-Hilaire-du-Harcouët, au sud du département.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €