3/3 Abattoir de Cherbourg : graves accusations d’un lanceur d’alerte, la justice saisie – LE POULPE

3/3 Abattoir de Cherbourg : graves accusations d’un lanceur d’alerte, la justice saisie

Liquidation judiciaire, accusations d’abus de confiance, de détournement de subvention publique et d’escroquerie, enquête de justice toujours en cours : retour sur la bérézina de l’abattoir de Cherbourg. Troisième et dernier volet de notre enquête sur le fiasco des abattoirs publics manchois.

Par yves deloison | 27 Juil 2021

L’abattoir de Cherbourg, placé en liquidation judiciaire, a fermé fin mars 2020. Mais l’affaire pourrait peut-être se poursuivre devant les tribunaux. La communauté d’agglo Cotentin a en effet saisi la justice et une enquête est en cours depuis plus d’un an. Le président de la société délégataire, Jean-François Reboux, avait été lourdement mis en cause dans un rapport rédigé par l’ex-responsable qualité hygiène et sécurité, qui l’accuse d’« abus de confiance, détournement de subvention publique, escroquerie des usagers, déclarations frauduleuses ».

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €