A28/A150 : trafics faibles mais bénéfices en hausse pour les concessionnaires – LE POULPE

A28/A150 : trafics faibles mais bénéfices en hausse pour les concessionnaires

Elles sont le symbole de projets d'infrastructures inutiles pour les opposants au contournement Est de Rouen : l'A28 et l'A150 seraient des autoroutes subventionnées, sous-utilisées, aux tarifs exorbitants pour leurs usagers. De fait, les chiffres le montrent : ce sont bien les hausses régulières de tarifs qui assurent la rentabilité de ces autoroutes, malgré la faiblesse de leurs trafics. Alors que ceux-ci ont une nouvelle fois augmenté au 1er février, Le Poulpe a fait le point.

Par Isabelle JARJAILLE | 08 Fév 2021

0

«Il semblait avéré […] que le trafic envisagé permettrait aux financiers publics de récupérer [leur] investissement », écrivait Lætitia Sanchez, présidente du groupe Normandie Écologie EELV, au président centriste de la Région, le 21 avril 2020, s’inquiétant que « le trafic n’étant pas au rendez-vous » sur l’A150, la collectivité ne puisse jamais récupérer sa part. Le 2 juillet, Hervé Morin lui répondait : « La subvention ne constitue pas un prêt qui serait nécessairement retournée aux financeurs publics. »

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

0