A Rouen, un parti trotskiste rattrapé par la vague Metoo – LE POULPE

A Rouen, un parti trotskiste rattrapé par la vague Metoo

La Gauche révolutionnaire, mouvement d'inspiration trotskiste implanté à Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface d'accusations de violences sexuelles supposément commises par l'ancien dirigeant du mouvement au début des années 2010. L'affaire sera évoquée devant la justice d'ici quelques jours.

Par Manuel SANSON | 14 Jan 2022

recommander

La préparation d’une révolution internationaliste communiste peut-elle s’accommoder, au nom de la sauvegarde d’une organisation politique, de violences sexuelles supposément commises par son principal dirigeant ?

En 2012, au sein de la Gauche révolutionnaire, organisation d’inspiration trotskiste dont le coeur historique se situe à Rouen, la réponse à cette question semblait être positive. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €