A Évreux, le cas Driss Ettazaoui, entre clientélisme et religion – LE POULPE

A Évreux, le cas Driss Ettazaoui, entre clientélisme et religion

Fidèle du maire d'Evreux Guy Lefrand, Driss Ettazaoui, aujourd'hui vice-président à l'agglomération, fait l'objet de nombreuses critiques dans la capitale de l'Eure et même au-delà. Clientélisme, proximité avec l'islam politique et certaines associations communautaires, discours ambigu sur la laïcité et proximité avec la république autoritaire d'Azerbaïdjan... Le Poulpe a enquêté sur cet élu controversé qui ne cesse de prendre la lumière sur la scène nationale.

Par Manuel SANSON | 11 Jan 2021

+7

Simple anicroche ou coup d’arrêt dans une trajectoire ascendante ? L’avenir le dira. En tout état de cause, la carrière politique de Driss Ettazaoui, vice-président à la politique de la ville à la communauté d’agglomération d’Evreux et président du Modem de l’Eure, s’écrit, en ce moment, en pointillé. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 3 €

+7