A Evreux, la direction de l’hôpital psychiatrique assigne son CHSCT en justice – LE POULPE

A Evreux, la direction de l’hôpital psychiatrique assigne son CHSCT en justice

La direction du nouvel hôpital psychiatrique de Navarre, à Evreux, attaque en justice le comité hygiène sécurité et conditions de travail (CHSCT) de l'établissement pour faire annuler une délibération entérinant une alerte déclenchée quelques semaines auparavant pour risque grave. Une manière, rare, de judiciariser le dialogue social dans un contexte de graves difficultés du système de santé français, en particulier dans le secteur de la psychiatrie.

Par Manuel SANSON | 08 Juin 2022

recommander

Le dialogue social à la sauce judiciaire. Au nouvel hôpital psychiatrique de Navarre, à Evreux, la direction de l’établissement vient d’assigner le comité hygiène sécurité et conditions de travail (CHSCT) visant à faire annuler une alerte « risque grave » examinée et votée au sein de l’instance, le 19 mai dernier, à propos de la détérioration des conditions de travail des personnels de l’établissement de santé.

A ce jour, ce dernier emploie plus de 1000 agents dont 75 médecins. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €