juin 2021 – LE POULPE

A Cléon, le groupe Renault condamné à de multiples reprises pour discrimination syndicale

Le printemps 2021 n’aura pas, et c’est le moins que l’on puisse dire, été favorable au groupe automobile Renault sur le terrain judiciaire. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Après la catastrophe Lubrizol, la Dreal de Normandie reçoit le renfort… d’un inspecteur

Statu quo ou presque. Voici, à l’arrivée, le bilan peu glorieux des annonces du gouvernement en matière de renforcement de l’effectif des inspecteurs des sites industriels dangereux en Normandie pour l’année 2021. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Prise illégale d’intérêts : rappel à la loi pour l’ancien maire de Bénouville dans le Calvados

Rattrapé par la patrouille. Alors que Salvatore Bellomo a abandonné les clefs de la mairie de Bénouville (Calvados) en 2020, la justice pénale s’est rappelée à son bon souvenir en faisant preuve, tout de même, d’une certaine mansuétude. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Violences conjugales : la condamnation du maire de Cabourg confirmée en appel

Il avait dénoncé « l’instrumentalisation médiatique, scandaleuse et mensongère de [sa] vie privée ». La cour d’appel de Caen ne l’a pas suivi. Tristan Duval, maire divers droite de Cabourg depuis 2014, a vu sa condamnation pour violences conjugales confirmée. Son ancienne compagne, Solène Mauget, a elle aussi été sanctionnée d’une peine symbolique. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Incendie Lubrizol : Le risque sanitaire et la désorganisation des secours pointés dans un rapport

Finies les circonvolutions et les pincettes. Le premier rapport d’expertise post Lubrizol, entièrement indépendant, met les pieds dans le plat à propos du risque sanitaire en lien avec la toxicité des fumées issues de l’incendie de près de 10 000 tonnes de produits chimiques sur le site de l’usine de Rouen. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Face à l’extraordinaire, le Sdis 76 à la ramasse, la résilience des pompiers

C’est la seconde ligne de force de ce rapport d’expertise : le service départemental d’incendie et de secours de Seine-Maritime, financé principalement par le Département de Seine-Maritime, n’était pas prêt, selon ses deux rédacteurs, à faire face à une catastrophe de cette ampleur. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Deux mois après Lubrizol, l’histoire secrète du grave incendie de la raffinerie Total près du Havre

Le 14 décembre 2019, moins de deux mois après l’accident de Lubrizol, un autre incendie se produit dans un site classé Seveso seuil haut en Normandie. Près du Havre, la raffinerie Total de Gonfreville-l’Orcher – la première raffinerie de France, l’une des plus grandes plateformes intégrées de raffinage et de pétrochimie au monde – est à son tour touchée par un grave incendie. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

L’alliance rouge et verte née à l’usine Chapelle-Darblay se heurte aux logiques partisanes

En arrivant dans l’immense salle de la machine 6, Julien Sénécal a un pincement au cœur. « Pour nous, c’est très étrange d’être ici, dans ce silence et ce froid. En temps normal, on est en tee-shirt, et le bruit est assourdissant », explique le jeune secrétaire CGT du comité social et économique (CSE) de Chapelle-Darblay, usine papetière emblématique de Grand-Couronne, au sud de Rouen. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €