juin 2020 – LE POULPE

Lubrizol : une enquête sur la perception du risque industriel chez les collégiens et lycéens

L’incendie survenu au sein de l’usine chimique Lubrizol et de sa voisine  la société Normandie Logistique, dans la nuit du 25 au 26 septembre 2019, est resté ancré dans la mémoire collective. Pour preuve, les 25 000 membres regroupés sur la page Facebook de « l’association des sinistrés de Lubrizol » (ASL) ou encore les 200 000 tweets en 24 heures qui ont abordé le sujet.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Plan « Angela » : quand Marlène Schiappa s’inspire (un peu trop) d’un collectif féministe rouennais

Demandez Angela ! Détaillé le 28 mai dernier par Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes, « Angela » se veut être le point central « d’un grand plan de lutte contre le harcèlement de rue ». Le principe ? Permettre aux personnes victimes de harcèlement ou d’agression sexuelle de se réfugier dans un établissement partenaire (bar, restaurant…) simplement en prononçant le mot « Angela ».

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Comment le centre, la droite et les macronistes rouennais se sont sabordés : autopsie d’un crash aux municipales

Les surprises restent toujours possibles lors d’un scrutin. Et le petit Poucet parvient parfois à déjouer tous les pronostics. Ce constat posé, il faut tout de même une bonne dose d’imagination pour parier sur la victoire, dimanche soir, du candidat dissident Les Républicains à la mairie de Rouen, Jean-François Bures, qui a terminé quatrième lors du premier tour avec 10,16% des voix.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Le  président sortant de Saint-Lô Agglo renvoyé en correctionnelle pour de supposés salaires indus

Après Marc Lefévre, président du conseil départemental et Serge Deslandes, président de Manche Numérique renvoyés devant le tribunal correctionnel de Caen pour non-respect des règles des marchés publics (1), un troisième élu manchois va être confronté à la justice pénale.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Extension de Center Parcs dans le sud de l’Eure : L’Etat temporise face aux risques juridiques

Au sud de l’Eure, l’annonce du projet d’extension du Center Parcs par le groupe Pierre et Vacances, propriétaire du site, avait fait grincer des dents les protecteurs de l’environnement. Notamment sur la question des prélèvements en eau potable et celle du défrichement de zones boisées comme l’avait rapporté Le Poulpe à l’automne dernier.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

COVID-19 : un plan d’urgence en trompe l’oeil pour les artistes normands

« Juste avant le confinement, j’arrivais pile-poil dans une période où ce que j’avais mis en place — les dossiers montés, les financements pour mes projets —, remplissait mon calendrier jusqu’à la rentée 2020 et me permettaient enfin de vivre correctement de mon activité. »

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Aéroports de Normandie et argent public : le grand gaspillage

La mutualisation des aéroports normands est en marche. Depuis le printemps dernier, l’association Aéroports de Normandie, dont sont membres les collectivités propriétaires de Caen-Carpiquet, Deauville-Normandie, Rouen Vallée de Seine et Le Havre-Octeville (lire encadré au bas de l’article avec carte d’identité des aéroports) passe aux choses sérieuses : il s’agit maintenant de mettre de l’argent, public, sur la table.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €