mai 2020 – LE POULPE

Municipales 2020 : la gauche havraise offre un boulevard à Edouard Philippe

« Rien n’interdit, jusqu’à l’expiration du délai légal, de modifier les choses. A la condition qu’Alexis Deck accepte de se retirer. » Ainsi s’exprimait, au début du confinement, Jean-Paul Lecoq, député PCF du Havre, arrivé en seconde position du 1er tour de l’élection municipale havraise. Sur fond de querelle autour de l’islam et la laïcité, le parlementaire faisait de la présence de la tête de liste EE-LV une ligne rouge à ne pas franchir.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Intérim chez Renault Sandouville : le procès-verbal qui accuse

C’est l’affaire dans l’affaire. Au beau milieu de la tempête médiatique liée à la fermeture temporaire de l’usine Renault Sandouville pour raisons sanitaires, un autre dossier a refait surface. Celui d’une enquête pénale préliminaire, ouverte en 2017 par le parquet du Havre, pour des suspicions de recours abusif à l’intérim de la part de la marque au losange. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

Les juges parisiens ignorent, à ce stade, une demande d’enquête de victimes de l’incendie chez Lubrizol

Qui a dit que le confinement avait suspendu le temps judiciaire ? Le 23 avril, Julia Massardier, avocate d’une centaine de victimes présumées de l’incendie Lubrizol a adressé aux juges d’instruction en charge de l’enquête une demande d’acte, démarche officielle prévue au code de procédure pénale, afin que les magistrats ordonnent « la réalisation de prélèvements et d’analyse de l’air » indispensables, selon elle, à la manifestation de la vérité. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

La seule école Freinet normande et sa pédagogie alternative dans le viseur de l’Éducation nationale

Que se passe-t-il à l’école Freinet d’Hérouville-Saint-Clair ? La seule école normande pratiquant exclusivement la pédagogie développée par l’instituteur Célestin Freinet dans les années 1920 est-elle menacée ? 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

L’étude sanitaire officielle suite à l’incendie Lubrizol se fait désespérément attendre

Malgré des symptômes impressionnants recensés dans le sillage de l’incendie (toux, vomissements, maux de tête), la catastrophe Lubrizol/Normandie Logistique n’a officiellement provoqué aucun décès ni aucune pathologie. La question des éventuels risques pour la santé à plus long terme n’en continue pas moins de préoccuper nombre de Rouennais, d’autant que la communication officielle en la matière se veut jusqu’à maintenant très minimaliste.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

(1/2) Avant l’incendie, les multiples ratés de Lubrizol en matière de sécurité

27 septembre 2019 après 20 heures. Dans une salle de réunion, au coeur du siège français de Lubrizol à Rouen, les grands dirigeants de l’entreprise américaine dans l’Hexagone s’apprêtent, pour la première fois après le terrible incendie qui vient de ravager leur site, à prendre la parole devant quelques journalistes restés après le départ de Mesdames Buzyn et Borne, ministres de la Santé et de la Transition écologique, venues, cette fois, pour éteindre les flammes médiatiques. 

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €

(2/2) Quand un haut cadre de Lubrizol demande à enterrer une étude accablante…

Année 2010, les principaux industriels hauts-normands dont Lubrizol, réunis au sein du club de la maintenance industrielle, confient à Elevaction, un cabinet extérieur spécialisé dans la sécurité des sites à risques, une étude afin de mesurer le niveau de compétence des salariés sous-traitants intervenant dans les usines Seveso. Il s’agit d’éclairer les grands donneurs d’ordre de la région sur l’état de connaissance en sécurité industrielle de milliers d’employés qui travaillent au quotidien chez eux.

Prolongez votre lecture !

Je me connecte à mon compte

  • Accédez à tous les contenus du Poulpe en
    illimité
  • Soutenez le média normand d’investigation. Soutenez l’indépendance

Abonnez-vous à partir de 4 €